L’enseignement agricole est sous la tutelle du ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

Piloté par la DGER (direction générale de l’enseignement et de la recherche, il repose sur trois types d’établissements: les lycées publics et privés dits “à temps plein”, les MFR dits à”rythme approprié”, où sont inscrits au total 145000 élèves et étudiants.

CONSEIL DEPARTEMENTAL de La CHARENTE

Les conseillers départementaux se réunissent en deux assemblées.

Pour statuer sur les orientations générales et le budget du département, les élus se réunissent en assemblée plénière que l’on appelle plus communément assemblée départementale.

Les affaires courantes sont votées par la commission permanente. Celle-ci est constituée de l’ensemble des élus et se réunit en général tous les mois pour individualiser le budget par projet et subvention.

Le Conseil départemental place la formation, l’éducation, l’instruction publique, au coeur de ses préoccupations.

Car la lutte contre la fracture sociale, la lutte contre les inégalités repose sur l’éducation, sur l’information et sur la culture. Pour donner les meilleures chances de réussite à tous les Charentais, y compris aux familles les plus fragiles, le Département de la Charente investit dans l’école, dans le développement de la formation, et mise également sur la diversité des orientations.

La MSA, deuxième régime de protection sociale en France, protège l’ensemble de la profession agricole. Elle s’appuie sur les valeurs du mutualisme, que sont la solidarité, la responsabilité et la démocratie, pour faire vivre les territoires ruraux.

Des aides concrètes pour les lycéens, apprentis et étudiants

Œuvrer pour la réussite de toutes et de tous, c’est le principe de l’action régionale au quotidien en faveur des lycéens, apprentis et étudiants de notre territoire. La politique de la Région en matière de jeunesse et d’éducation se construit autour de 4 axes majeurs : aider ceux qui en ont le plus besoin en s’appuyant sur le principe d’équité géographique et sociale,  promouvoir l’enseignement professionnel, lutter contre l’échec scolaire, aider les jeunes à accéder au premier emploi.

Une assemblée d’élus qui représente le monde agricole et rural

Les Chambres d’Agriculture sont des établissements publics (article L.510-1 du code rural) sous la tutelle de l’Etat, administrés par des élus représentant l’activité agricole, les groupements professionnels agricoles et les propriétaires fonciers.

La Chambre d’Agriculture de la Charente compte 46 élus (mandat de 6 ans). Au même titre que les Chambres de Commerce et d’Industrie ou les Chambres des Métiers et de l’Artisanat, les Chambres d’Agriculture sont des organismes consulaires.

La double mission des Chambres d’Agriculture :

  • Représentation des intérêts des agriculteurs et du monde rural auprès des pouvoirs publics,
  • Intervention : gestion d’un ensemble d’activités au nom de l’intérêt général agricole.

S’engager en faveur de l’agriculture familiale

Afdi met des compétences et des moyens à disposition des organisations paysannes partenaires dans les pays en développement afin de les accompagner dans la construction de leurs argumentaires politiques. Elle les aide à préparer les dialogues avec les Etats, sociétés civiles et organisations internationales.

Soutenir les initiatives des organisations paysannes partenaires

En coopérant exclusivement avec des organisations créées et gérées par des paysans, Afdi favorise leur renforcement institutionnel et organisationnel et le développement de l’ensemble des services agricoles adaptés aux besoins de leurs membres.

Sensibiliser le monde agricole et rural français au développement international

Afdi sensibilise le monde agricole et rural français au rôle primordial de l’agriculture familiale dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Elle interpelle en particulier les organisations paysannes françaises sur les liens entre ces agricultures à travers le monde, et les mobilise pour qu’elles s’engagent dans des actions de solidarité internationale.

Banque publique et solidaire, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement française. Nous nous engageons sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.

Intervenant dans de nombreux secteurs – énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation -, nous accompagnons la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable : un monde en commun. Notre action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD).

Présents dans 108 pays via un réseau de 85 agences, nous finançons et suivons aujourd’hui plus de 2500 projets de développement.

Reconnue d’utilité publique depuis 1996, la Fondation est née à l’initiative conjointe des Maisons Familiales Rurales françaises et de l’AIMFR. Elle a pour objectif d’aider à la création et au développement des Maisons Familiales Rurales dans le monde.

Elle récolte puis redistribue des fonds pour faire aboutir des projets de Maisons familiales. Sa contribution financière est souvent déterminante pour réussir chaque projet.

 

Présents dans 108 pays via un réseau de 85 agences, nous finançons et suivons aujourd’hui plus de 2500 projets de développement.

Des garanties conçues,

en fonction des différents statuts des personnes

Un contrat souple,

qui s’adapte aux besoins permanents ou ponctuels de votre association

 

 Une couverture pour les sportifs…
La loi sur le sport oblige les associations organisant des activités sportives à proposer une assurance individuelle accident aux sportifs, qui restent libres d’y adhérer ou non.
Avec Groupama, vous pouvez proposer à vos membres une garantie individuelle accident avec des capitaux spécifiquement étudiés.

Au service de toutes les familles du département

L’UDAF de la Charente réunit plus de 50 associations et mouvements familiaux près de 4500 familles (environ de 11 000 suffrages familiaux), avec des sensibilités différentes mais un intérêt commun : la défense des familles du département. Elles travaillent ensemble pour les représenter et formuler des avis sur les questions d’ordre familial auprès des pouvoirs publics.

Pour que les familles prennent pleinement part à la vie démocratique, leur point de vue doit pouvoir être écouté et pris en compte dans toutes les instances où se décide leur avenir.

Pour ce faire, plus de 350 bénévoles, issus de ce réseau associatif ont choisi d’être les porte-paroles des réalités familiales en s’engageant au nom de l’UDAF de la Charente. Ils exercent leur mandat de représentation au sein d’organismes et instances locales aussi diverses que la CPAM, la CAF, la MSA, les offices HLM, les CCAS, la MDPH…

Des salariés pour la gestion de services d’intérêt familial

Par délégation de service public ou de sa propre initiative, l’UDAF de la Charente assure la gestion d’une douzaine de services en faveur de familles ou personnes en difficultés pour améliorer leur information, les accompagner, favoriser leur autonomie ou les protéger.

Les services de l’UDAF de la Charente sont répartis en 3 pôles :

  • le pôle Action familiale,
  • le pôle Prévention et Protection,
  • le pôle Psychique.

La Caisse d’Epargne engagée auprès des entrepreneurs sociaux

Etre utile à nos clients et à nos territoires

Le Crédit Agricole est issu d’un mouvement coopératif né à la fin du XIXème siècle.
Plus de 120 ans après, il fonctionne sur le même modèle et sur les mêmes valeurs, tout en ayant su s’adapter aux exigences de son environnement.

Être la banque des Comités d’entreprise, associations et collectivités, c’est savoir leur apporter l’expertise, la réactivité, l’accompagnement et la proximité dont ils ont besoin.

Entreprise sans actionnaire, coopérative et mutualiste, le Crédit Mutuel du Sud-Ouest exprime sa différence en défendant au quotidien de vraies valeurs.