95% des élèves qui quittent notre établissement à la suite de leur troisième ont trouvé une orientation et une formation qu’ils ont choisi !!!

🏆 L’expérience acquise en stage est particulièrement appréciée par les employeurs à la recherche d’apprentis. (CAP, BAC PRO, lycée Pro)

Objectifs

  • Découvrir des métiers dans les secteurs de son choix, grâce à 5 stages d’une durée de 4 à 5 semaines chacun
  • Vivre positivement l’école et se remotiver
  • Construire son projet professionnel pour choisir son orientation
  • Faire l’apprentissage de la citoyenneté
  • Obtenir son DNB

Compétences développées

  • S’adapter aux différents lieux de stage
  • S’organiser et s’investir dans sa scolarité
  • Développer le sens de l’analyse et de l’observation
  • Prendre des initiatives
  • Acquérir de l’autonomie
  • Réfléchir et choisir son orientation

Public concerné, conditions d'accès

Conditions d’accès :

  • Après la 5ème ou la 4ème (âge minimum 14 ans avant le 31 décembre de l’année en cours)
  • Entretien individuel de motivation avec un formateur et/ou le directeur

Les stages

Les structures d’accueil sont diverses et dépendent du projet de l’élève.
L’élève choisit le secteur qu’il souhaite découvrir :
  • la petite enfance
  • la santé, le social, le service aux personnes
  • les services (secrétariat, mairie, administration…)
  • la vente (vêtements, animalerie, alimentation…)
  • l’artisanat (peinture, maçonnerie, menuiserie, carrelage…)
  • les collectivités territoriales
  • l’agriculture
  • la mécanique (auto, moto, poids lourds, et agricole)
  • l’hôtellerie et la restauration
  • l’esthétique, la coiffure
  • les centres équestres et entreprises liées au cheval
  • Tout autre lieu en fonction de projet du jeune

A la MFR

  • A la MFR, le jeune suit :
    • Des modules d’ Enseignements Généraux : français, mathématiques, histoire, géographie, éducation morale et civique, anglais, éducation socioculturelle, biologie, sciences physiques, informatique, sport,…
    • Des modules d’ Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) : Aménagement et valorisation de l’espace, Activités de loisirs, Cadre de vie et soins à l’enfant, Cadre de vie et restauration.
    • Modules de découverte professionnelle : interventions de professionnels, visites d’études, corrections individualisées de rapports de stage, accompagnement personnalisé au projet d’orientation.
    • L’évaluation de ses compétences acquises ou en cours d’acquisition afin de valoriser sa progression.
  • Pour les élèves internes, le jeune participe à :
    • Des études encadrées par les formateurs
    • Des activités d’ouverture culturelle ou sportive (théâtre, débats, conférences, zumba, boxe française…)
    • Des soirées ludiques pour apprendre à se connaître (cinéma, Laser Game, Bubble foot, soirée Halloween, Equitation, Escape Game…

Après la troisième

  • Bac Professionnel en 3 ans dans tous secteurs professionnels
  • Bac générale ou technologique
  • CAP ou CAP Agricole

Les formations en secondes professionnelles et CAPA sont accessibles en statut scolaire, par alternance ou en contrat d’apprentissage dans les différentes MFR selon leurs spécialités.

Nos plus

    Contacter l'établissement formateur MFR Sud-Charente

    * champs obligatoires pour permettre la gestion de votre demande

    Avertissement :
    Les informations recueillies par la Fédération des MFR de la Charente en qualité de responsable de traitement font l’objet d’un traitement destiné à répondre à votre demande sur la base de votre consentement. Vos données seront conservées pendant la durée nécessaire à la gestion de la demande, en conformité avec les textes législatifs et règlementaires applicables. Ces informations sont destinées aux services de la Fédération des MFR de la Charente, et ses adhérents MFR de Charente et pourront être communiquées à ses partenaires strictement habilités : UNMFR, ANFRA, et Fédération Régionale des MFR Nouvelle Aquitaine,

    Conformément au Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données (RGPD) et à la loi no 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés (Loi « Informatique et Libertés ») modifiée, vous disposez des droits d’accès, de rectification, d’effacement et de portabilité (lorsqu’il s’applique) à l’égard des données vous concernant, ainsi que de limitation et d’opposition pour motifs légitimes à leur traitement. Vous pouvez les exercer en contactant la Fédération des MFR de la Charente à l’adresse 75 Impasse Joseph Niépce, 16000 Angoulême ou le Délégué à la Protection des Données à l’adresse . Vous disposez également du droit de déposer, à tout moment, une réclamation auprès de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

    Résultat DNB Moyenne sur 3 ans (2018 - 2019 - 2020)

    94%

    Résultat DNB 2020

    89%
    Formation initiale scolaire en Alternance
    Niveau :
    • 4ème / 3ème
    Sous statut(s) :
    • Sous statut scolaire
    Durée de la formation :
    • 1 an en 4ème / 1 an en 3ème
    Tarif : Possibilité de bénéficier de bourses et d’aides de l’état / Tarifs nous consulter
    Lieu(x) de formation :

    MFR Sud-Charente
    Puypéroux
    16190 Montmoreau
    05 45 64 02 83

    Télécharger la plaquette
    La MFR dispose de 1 référent(s) handicap pour adapter votre parcours

    Pour les personnes en situation de handicap, merci de nous contacter

    Version mise à jour le 5 octobre 2021

    Grâce à mes stages, j'ai su dès la fin de la 4ème quel métier je voulais faire. Au cours de mes deux années à la MFR du Sud Charente, grâce aux petits effectifs et à l'accompagnement des formateurs, j'ai pris confiance en moi. Je suis devenu plus autonome. Je n'aimais pas l'école mais à la MFR, grâce à l'alternance, l'ambiance familiale et la méthode différente d'enseigner, j'ai retrouvé l'envie de travailler mes devoirs. J'ai aussi trouvé ma voie professionnelle, j'ai su profiter de mes stages pour me faire remarquer auprès d'un employeur qui m'a proposé un contrat d'apprentissage. Aujourd'hui, je fais un métier que j'aime et que j'ai vraiment choisi.

    Guillaumeancien élève de la MFR Sud Charente

    « Combien d’années d’études faut-il pour devenir charcutier traiteur ?
    - Ça dépend du niveau que l’on veut atteindre. On peut faire un CAP, puis passer par une mention complémentaire et obtenir ensuite un BP (brevet professionnel) en deux ans. Je suis resté un an à la MFR en 3ème. Aujourd’hui, je suis en 2ème année de C.A.P. charcutier-traiteur, en apprentissage, au CFA de Barbezieux. Je voudrais faire une mention complémentaire « traiteur » et terminer par un BP charcutier ou un CAP de boucher.
    Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
    -Il ne faut pas avoir peur de se lever tôt, à 5 heures ou 6 heures du matin et il ne faut pas compter ses heures, non plus…Les avantages du métier, c’est que je travaille surtout les matins et que ça me libère les après-midis. J’ai aussi la chance de faire le marché de Victor Hugo à Angoulême le samedi et le dimanche matin. Ma satisfaction, c’est également de pouvoir faire plaisir au client en leur préparant quelque chose de bon !
    Depuis quand te passionnes-tu pour ce métier ?
    -Depuis tout petit, j’étais attiré par les métiers de bouche. J’ai vu des émissions à la télé mais c’est surtout les stages à la MFR qui ont été déclencheur et qui ont confirmé mon envie.
    Quelle est ta spécialité culinaire ?
    -Je peux vous parler de ce que j’ai fait au salon de l’agriculture : une galantine à base de morceaux maigres de poulet, de porc, nougats et de figues ; ça s’est bien passé mais à cause d’un souci technique (dû à la chambre de refroidissement), j’ai eu des problèmes avec la décoration du plat. J’ai fini 6ème mais j’aurais peut-être pu faire mieux sans cet incident.
    Combien de concours as-tu remportés ?
    J’ai réussi une première sélection au sein de ma classe en 2ème année de CAP. Puis, je suis arrivé premier de la compétition régionale, même si certains candidats avaient déjà un CAP et donc plus d’expérience que moi ! Enfin, comme je vous l’ai déjà dit, j’ai terminé 6ème au concours national à Paris. Pour chaque compétition, on nous imposait un plat : le pâté « Grand-Mère ». A Paris, il fallait en plus réaliser une galantine.
    Penses-tu ouvrir ton propre commerce ?
    -Je n’y pense pas pour l’instant mais qui sait ? Un jour peut-être… »

    AlexisAncien élève de 3ème découverte des métiers

    "Que pensez-vous de la vie résidentielle à la M.F.R. ?"
    " Pour moi, être interne c’était quelque chose d’un peu floue au début. J’avais envie de rompre avec l’éducation classique du collège et évoluer dans un nouveau cadre de formation, mais l’internat me faisait un peu peur. Mais très vite j’ai apprécié. Ici, c’est différent du collège, j’apprécie le contact avec les formateurs que l’on peut voir aussi lors des veillées dans un cadre différent de celui de la salle de cours. Je peux travailler en cours ou lors des études du soir mais j’ai aussi des moments de détente et de découverte. Les activités extérieures (Équitation, Laser Game, piscine..) me plaisent beaucoup. Et puis la nourriture est bonne ça n’a l’air de rien mais c’est important aussi."
    " L’internat vous a-t-il permis d’évoluer, et si oui comment ?"
    "L’éloignement de ma famille pendant les semaines de cours, m’a obligé à devenir plus mature. Je fais des efforts pour me contrôler dans la vie de tous les jours. J’acquiers de la confiance de sorte qu’aujourd’hui, je me sens « moins mal à l’aise » avec les autres jeunes comme avec les adultes. Je me sens plus autonome dans mes démarches. Je découvre des métiers que je suis susceptible d’exercer plus tard. Le principe des stages en alternance est très intéressant : on peut plus facilement trouver sa voie professionnelle."
    "Quelles valeurs ou principes appréciez-vous en M.F.R. ?"
    " A la M.F.R., je peux apprendre l’écoute et le respect des autres et faire en sorte de me comporter en élève responsable. J’accepte la vie en collectivité à l’internat et notamment le fait de dormir avec d’autres personnes, ce qui au départ ne me semblait pas évident. C’était difficile, mais je m’y suis fait très vite !"

    JohanAncien élève de 3ème

    Un projet, un métier, ça change l’école !